lundi 21 mai 2007

La carmagnole des gnous

Disons-le tout net, l'élection de Nicolas Sarkozy m'a bel et bien coupé la chique. L'impensable s'était produit : que pouvait-on ajouter de plus? Rien, si ce n'est plusieurs jours de silence.             Je ne voyais pas trop ce que j'aurais pu ajouter à la fiévreuse agitation des premières heures, puis des premiers jours. De manière totalement incontestable, 53% des votants a clairement choisi Nicolas Sarkozy. Dont acte. Je ne suis pas hyper sûre qu'ils ont pris tout le package : le... [Lire la suite]
Posté par LG LAGAUCHE à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 21 mai 2007

l’ultralibéralisme : nouvelle forme de dictature ?

Ce nouveau dogme universel ne permet plus aucune critique. Il est avéré qu’il nous mène droit dans l’impasse, voire dans le ravin ? Silence dans les rangs ! Or, les méthodes que veut appliquer l’ultralibéralisme sont précisément celles dont on sait pertinemment qu’elles ne marchent pas !! Ces méthodes sont l’antithèse de celles qui ont fait la réussite des Trente Glorieuses, une économie encadrée par un minimum d’étatisme afin d’en éviter les dérives, présentées aujourd’hui par les... [Lire la suite]
Posté par LG LAGAUCHE à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 21 mai 2007

Pour un Congrès de Tours d'unification

"Nous n'avancerons qu'en nous unifiant": le sens de cette phrase de Teilhard dépasse évidemment, mais donc inclut, l'évolution politique de l'homme en général et de chaque groupe humain en particulier. Elle évoque deux actions agissant dialectiquement l'une sur l'autre. Pour avancer, pour aller en avant, pour imaginer et construire un avenir, il faut nous unir entre nous et nous unir au monde, il faut "être plus" (1), c'est-à-dire être ensemble. Mais aussi: si nous avançons, si nous regardons dans... [Lire la suite]
Posté par LG LAGAUCHE à 15:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 21 mai 2007

La droite a gagné la bataille idéologique

A l'instar de leurs homologues américaines, les élites françaises ont réussi à imposer leur pensée aux électeurs.  Ainsi, en France, en l'an 2007, l'on peut faire voter les gens contre leurs intérêts. Cela fait de longues années que ça marche comme un charme aux Etats-Unis, mais je croyais les Français plus aptes à la résistance. Inspirée par le non à la constitution en mai 2005, j'avais écrit (dans Nous peuples d'Europe ) combien je me sentais fière d'appartenir à un peuple aussi intelligent.... [Lire la suite]
Posté par LG LAGAUCHE à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]